Ateliers

Emmenés par des professionnels du spectacle vivant, les ateliers du Théâtre Universitaire se déroule une fois par semaine et sont l’occasion de découvrir le théâtre en mêlant exigence artistique et pédagogie.

D’un retournement l’autre*

Comédie sérieuse sur la crise financière. En quatre actes, et en alexandrins Frédéric Lordon est connu pour ses essais critiques sur la mondialisation financière. Il a ici choisi la forme singulière du théâtre pour mettre en scène la crise de la finance mondiale. Le rideau s’ouvre : Messieurs les Banquiers, son Altesse le président de la République française, Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Gouverneur de la Banque centrale et le petit peuple des conseillers de la Cour. Le texte est en alexandrin. Une farce sinistre qui dresse un portrait dévastateur de notre élite. On rit jaune. On l’aura compris : le « retournement » à venir n’aura rien à voir avec celui d’un cours de bourse… Le défi est ici de donner corps et chair aux langues de bois dans la musicalité des vers.

Tous les mardis soirs de 19h à 22h, hors vacances scolaires
*Mené par Elvire Ienciu, d’après l’oeuvre de Frédéric Lordon

La comédie de Saint Etienne*

Le texte de « La comédie de Saint Etienne » est issu d’une commande de l’école d’acteurs de la ville de Saint Etienne, école : La Comédie. Renaude fait jouer ici, dans un soi-disant « réalisme », ce qu’elle appelle les « acteurs », qui ensuite se feront « attraper » par les « personnages », en l’occurrence des américains. On ne sait pas bien qui connait qui, qui a eu des histoires avec qui mais c’est drôle car on reconnait ces rythmes de réunion de gens où les dialogues s’entremêlent, comme lors de toute bonne tablée où tous parlent en même temps. Les associations deviennent alors risibles et absurdes. Ça ne cesse de s’installer et de se désinstaller, comme un ballet de la comédie sociale.

Tous les mercredis soirs de 19h à 22h, hors vacances scolaires
*Mené par Emilie Faucheux, d’après l’oeuvre de Noëlle Renaude